Welcome!

Websphere Authors: Bob Gourley, Gilad Parann-Nissany, Liz McMillan, Yeshim Deniz, RealWire News Distribution

News Feed Item

Arrow ajoute des services SoftLayer, renforçant son portefeuille Cloud et sa relation avec IBM en Amérique du Nord et dans la région EMOA

Arrow Electronics, Inc. (NYSE : ARW) a annoncé aujourd’hui l’expansion globale et continue de son portefeuille de services en nuage avec l’addition de solutions de SoftLayer, une société IBM. Dans le cadre d’un nouvel accord de revente, Arrow distribuera les services en nuage de SoftLayer aux États-Unis, au Canada, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Softlayer offre des avantages uniques aux clients cherchant une infrastructure très performante de services en nuage, y compris des serveurs « bare metal » (sans virtualisation) et des serveurs virtuels sur une plateforme offrant un réseau mondial transparent pour une performance, une souplesse et une gestion exceptionnelles.

« Cette nouvelle relation avec SoftLayer démontre l’engagement d’Arrow envers l’offre d’une agrégation à valeur ajoutée de services en nuage qui complètent nos offres de centres de données et s’alignent sur celles-ci », a déclaré Sean Kerins, président de la division internationale des solutions informatiques d’entreprise chez Arrow. « Nous anticipons avec intérêt de recruter des prestataires de solutions et de leur permettre de vendre les offres d’infrastructure en nuage de SoftLayer en associant nos services complets d’assistance ainsi que nos relations, notre expertise et nos offres concernant tant le matériel que les logiciels d’IBM ».

« Arrow est fière d’offrir la gamme des produits SoftLayer via ArrowSphere, une plateforme d’agrégation en nuage qui a été lancée dans la zone EMOA en 2012 avant d’être déployée en Amérique du Nord », a ajouté Laurent Sadoun, président de la région EMOA et des services mondiaux pour les solutions informatiques d’entreprise chez Arrow. « L’addition de SoftLayer à ArrowSphere est une nouvelle validation de l’excellence que notre plateforme apporte au canal. »

La plateforme modulaire ArrowSphere offre l’approvisionnement automatisé et la facturation intégrée pour les services en nuage des principaux prestataires de services, facilitant ainsi chaque jour les transactions avec plus de 500 clients. En plus d’ArrowSphere, Arrow permet le déploiement du canal sur le nuage en proposant des ateliers, des feuilles de route de transfert commercial et des outils pour établir et amplifier les pratiques en nuage.

« Arrow apporte une présence globale, des processus de ventes complets, une assistance marketing ainsi qu’une expertise sur site et hors site pour offrir aux partenaires SoftLayer le meilleur soutien », a précisé Tom Blair, vice-président principal des ventes globales chez SoftLayer. « Par ailleurs, son soutien de longue date au bénéfice d’IBM et de sa communauté d’associés en font le choix idéal pour soutenir les prestataires de solution IBM et leurs clients dans leur migration vers le nuage ».

« En tant que partenaire SoftLayer, nous sommes ravis de tirer parti de la plateforme ArrowSphere pour optimiser notre livraison des solutions SoftLayer aux clients », a souligné John McCarthy, président de Mainline. « Nous anticipons avec intérêt d’exploiter les solides ressources d’Arrow en termes de formation de ventes, d’assistance technique de prévente et de marketing pour développer nos activités SoftLayer. »

Plus d’informations sur l’offre SoftLayer d’Arrow sont disponibles sur sa plateforme ArrowSphere à l’adresse http://sphere.arrow.com.

À propos d’Arrow Electronics

Arrow Electronics (www.arrow.com) est un fournisseur mondial de produits, de services et de solutions pour les utilisateurs industriels et commerciaux de composants électroniques et de solutions informatiques destinées aux entreprises. Arrow sert de partenaire dans la chaîne d’approvisionnement à plus de 100 000 fabricants d’équipement d’origine, de sous-traitants et de clients commerciaux à travers un réseau mondial de plus de 460 sites établis dans 58 pays.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

More Stories By Business Wire

Copyright © 2009 Business Wire. All rights reserved. Republication or redistribution of Business Wire content is expressly prohibited without the prior written consent of Business Wire. Business Wire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.