Welcome!

Websphere Authors: Pat Romanski, Elizabeth White, Carmen Gonzalez, Yeshim Deniz, Sanjeev Sharma

News Feed Item

Lenovo enregistre une solide croissance et atteint de nouveaux jalons au premier trimestre 2014/15

Lenovo Group a publié aujourd’hui les résultats de son premier trimestre d’exercice clos le 30 juin 2014, annonçant un chiffre d’affaires trimestriel de 10,4 milliards USD, en hausse de 18 % en glissement annuel, tandis que le résultat avant impôts du trimestre a augmenté de 22 % en glissement annuel à 264 millions USD. Le résultat a augmenté de 23 % en glissement annuel, atteignant 214 millions USD, et la société a atteint des étapes jalons en part de marché et rendement financier.

Lenovo a maintenu son classement de numéro trois dans le segment des périphériques intelligents connectés, augmentant ses expéditions de 28 % en glissement annuel. Ceci fait de Lenovo le fabricant de PC le plus important au monde pendant cinq trimestres consécutifs avec la part de marché trimestrielle de 19,4 %* la plus élevée jamais réalisée par la société, en hausse de 2,7 points en glissement annuel, en réponse à des gains de part importants dans l’EMOA et dans la région des Amériques. Les expéditions de PC de Lenovo pour le premier trimestre d’exercice étaient en hausse de 15 % pour atteindre 14,5 millions d’unités, le 21e trimestre consécutif où Lenovo surpasse l’ensemble du secteur. Dans le segment des tablettes, Lenovo est devenu le 3e plus important fournisseur avec l’expédition de 2,3 millions d’unités, une croissance de 67 % soit près de 8 fois la croissance sur ce marché. Dans le segment des smartphones, Lenovo a pour la toute première fois vendu plus de smartphones que de PC avec un volume record de 15,8 millions d’unités, en hausse de 39 %. Malgré une concurrence féroce en Chine, Lenovo est devenu le fournisseur de smartphones numéro un dans ce pays, ayant vendu 13 millions de téléphones.

Le bénéfice brut de la société pour le premier trimestre d’exercice a augmenté de 13 % en glissement annuel pour atteindre 1,3 milliard USD, avec une marge bénéficiaire brute de 13 %. Le bénéfice d’exploitation du trimestre a augmenté de 40 % en glissement annuel à 283 millions USD. Le résultat de base par action du premier trimestre d’exercice était de 2,06 US cents, soit 15,97 HK cents. Les réserves nettes de trésorerie au 30 juin 2014 s’élevaient à 3,58 milliards USD.

« Ce trimestre a été marqué par des étapes jalons pour Lenovo – une part record en PC, numéro trois au classement mondial des tablettes pour la première fois, et une position numéro quatre mondiale encore plus solide en smartphones », a déclaré Yuanqing Yang, président et PDG de Lenovo. « À l’heure où le secteur des PC se redresse, que le marché des smartphones poursuit sa transformation du haut de gamme au grand public, et que la finalisation de nos acquisitions de Motorola Mobility et d’IBM x86 approche, nous constatons encore plus d’occasions de poursuivre une croissance rapide. Lenovo continue de surpasser le marché et de répondre à ses engagements qui sont d’améliorer la rentabilité dans ses activités principales, tout en construisant de solides bases pour sa croissance future dans l’ensemble de son portefeuille ».

VUE D’ENSEMBLE PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

Le chiffre d’affaires de Lenovo en Chine s’élevait à 3,8 milliards USD au premier trimestre de l’exercice, en hausse de 2 % en glissement annuel, représentant 36 % du chiffre d’affaires mondial de la société. Lenovo a protégé la mise en commun des bénéfices en Chine et amélioré les marges de 0,3 point en glissement annuel dans ce pays pour réaliser des marges d’exploitation de 5,5 %. Sur le plan opérationnel, la société a renforcé son leadership en PC avec une part de 37,1 %. Selon l’IDC, Lenovo a surpassé Samsung pour devenir le plus important fabricant de smartphones du pays. Dans le segment des appareils mobiles, Lenovo a continué à améliorer la rentabilité en élargissant les voies d’accès au marché et en se concentrant davantage sur les ventes validées par Internet du marché ouvert.

Dans la région Europe/Moyen-Orient/Afrique (EMOA), Lenovo a enregistré un trimestre extrêmement solide avec une augmentation de 49 % de son chiffre d’affaires, soit 921 millions USD en glissement annuel pour atteindre 2,8 milliards USD, soit 27 % du chiffre d’affaires mondial de Lenovo au premier trimestre. L’EMOA a enregistré des chiffres records en part de PC et marge d’exploitation, atteignant pour la première fois la position numéro un en ordinateurs bloc-notes et une position numéro un dans 15 pays de l’EMOA, tandis que les expéditions de smartphones ont surpassé le million d’appareils pour la toute première fois. Pendant le trimestre, les expéditions de PC de Lenovo dans l’EMOA ont augmenté de 4,8 points de part en glissement annuel pour atteindre un pourcentage record de 18 %.

Dans la région Asie Pacifique, le chiffre d’affaires de Lenovo a grimpé de 270 millions USD pour atteindre 1,6 milliard USD au premier trimestre, soit 15 % du chiffre d’affaires mondial de la société. La part de marché en PC de Lenovo en Asie-Pacifique a augmenté de près de deux points de part en glissement annuel pour atteindre 15 %. Les expéditions de smartphones dans la région étaient de 1,5 million d’unités, 3,7 fois supérieures au trimestre correspondant de l’année précédente. La marge d’exploitation était de 4,1 % dans la région, affichant une hausse spectaculaire par rapport à 0,9 % l’année précédente. Lenovo a renforcé sa position numéro au Japon, la performance améliorée sur ce marché ayant entraîné de solides améliorations de la rentabilité.

Le chiffre d’affaires de Lenovo dans la région des Amériques s’élevait à 2,2 milliards USD au premier trimestre d’exercice, en hausse de 19 % en glissement annuel, représentant 22 % du chiffre d’affaires mondial de la société. Le ratio de la marge d’exploitation était de 1,1 %, en baisse de 0,3 point par rapport à l’exercice précédent, la société ayant continué à investir en Amérique latine et au Brésil. La région des Amériques a enregistré une part de marché PC record de 12,5 %, en hausse de 23,7 % soit 3 points de part de marché en glissement annuel, ainsi qu’une part record de 11,3 % aux États-Unis, en hausse de 1,5 point en glissement annuel.

VUE D’ENSEMBLE PAR PRODUIT

Durant le premier trimestre d’exercice, les ordinateurs portables de Lenovo ont généré 49 % de son chiffre d’affaires total. Dans l’ensemble du secteur, les expéditions d’ordinateurs portables étaient en baisse de 3,7 % en glissement annuel, en amélioration par rapport à l’année précédente où les déclins étaient proches de 13 % en glissement annuel en réponse à un renouvellement de parc informatique et aux innovations dans la catégorie. Soutenus par cette tendance stabilisante, le chiffre d’affaires consolidé mondial du segment des ordinateurs portables de Lenovo au premier trimestre d’exercice totalisait 5,1 milliards USD, en hausse de 12 % en glissement annuel. La société a gagné près de quatre points de part de marché, affichant une part de marché de 21 %. Durant le premier trimestre, Lenovo a annoncé le ThinkPad 10, une tablette d’affaires multimode haut de gamme de dix pouces idéale pour les utilisateurs professionnels, ainsi que les premiers Chromebooks grand public de la société, le N20 et le N20p. Ces Chromebooks offrent aux consommateurs deux façons d’apprécier l’expérience Chrome sous une forme mince et légère. Lenovo a également introduit l’ordinateur portable B50 pour les petites entreprises, et les ordinateurs portables Z40 et Z50 pour les utilisateurs plus intéressés par le divertissement.

Lenovo a pris la tête du classement en termes d’expéditions d’ordinateurs de bureau, en hausse de 12,1 % en glissement annuel durant le premier trimestre d’exercice, comparé à une hausse globale de 2,4 % dans le secteur. L’augmentation de 1,5 point de marché en glissement annuel a donné à Lenovo une part de marché de 17,5 % pour les ordinateurs de bureau. Le chiffre d’affaires consolidé des ordinateurs de bureau de Lenovo était en hausse de 20 % en glissement annuel au premier trimestre, atteignant 3,0 milliards USD, soit 29 % du chiffre d’affaires total de la société. Durant le premier trimestre, Lenovo a introduit plusieurs nouveaux ordinateurs de bureau en commençant par l’ordinateur de bureau A540 AIO (tout en un) Série A destiné aux familles et équipé des fonctionnalités audio et vidéo les plus récentes permettant d’apprécier un contenu numérique. Lenovo a également révélé ThinkStation P300, sa nouvelle station de travail bas de gamme repensée, d’une flexibilité inégalée, idéale pour les professionnels qui recherchent un matériel de certification d’application ISV à un prix raisonnable.

Le chiffre d’affaires consolidé du segment Appareils mobiles** de Lenovo, y compris les smartphones et les tablettes, a augmenté de 32 % en glissement annuel durant le premier trimestre d’exercice pour atteindre 1,6 milliard USD, représentant 15 % du chiffre d’affaires total de la société durant le trimestre. En Chine, Lenovo a atteint la position de numéro un en smartphones, devenant le fabricant numéro 3 mondial de tablettes. Pendant le trimestre, Lenovo a annoncé plusieurs nouvelles tablettes Android Série A, offrant des configurations et des tailles d’écran correspondant aux exigences des consommateurs pour les tablettes ultra portables et les appareils multimédia. Le portefeuille comprend le TAB A7-50 de sept pouces, le TAB A8 de huit pouces, et le TAB A10 de dix pouces, équipés d’un clavier Bluetooth en option.

Lenovo continue de promouvoir l’innovation dans le segment des périphériques intelligents connectés avec l’annonce de produits smartphones, d’écosystème et d’entreprise nouveaux et excitants pour la deuxième moitié de son exercice fiscal. Lenovo explore de nouvelles opportunités de croissance orientées Internet comme l’indique l’annonce récente de la plateforme Nouveaux développements commerciaux (NBD) où Lenovo encourage ses partenaires à stimuler l’innovation dans de nouvelles catégories de matériel. Pour finir, les efforts de Lenovo dans les transactions commerciales des serveurs Motorola Mobility et IBM x86 server restent en bonne voie et la société reste confiante de pouvoir les clôturer avant la fin de l’année.

* Cf. données IDC 2T 2014, toutes les données de part de marché d’IDC

** Ces chiffres d’affaires étaient précédemment déclarés sous la rubrique Internet mobile et Maison numérique (MIDH). À compter de ce trimestre, ils seront déclarés sous la rubrique Segment Appareils mobiles.

À PROPOS DE LENOVO

Lenovo (HKSE :  992) (ADR :  LNVGY) est une société de technologie personnelle pesant 39 milliards USD et la plus importante société de PC au monde, qui compte des clients dans plus de 160 pays. Les activités commerciales de Lenovo, dont la mission est la fabrication de PC et d’appareils Internet mobiles de conception exceptionnelle, s’appuient sur l’innovation produit, une chaîne logistique mondiale extrêmement efficace et une solide exécution stratégique. Formée par l’acquisition par Lenovo Group de l’ancienne division Personal Computing d’IBM, la société développe, fabrique et commercialise des produits et services technologiques fiables, de haute qualité, sécurisés et faciles à utiliser. Ses gammes de produits comprennent les fameux PC commerciaux de la marque Think et les PC grand public de la marque Idea, ainsi que des serveurs, des postes de travail, et une gamme de périphériques Internet mobiles, y compris des tablettes et des smartphones. Lenovo, une société mondiale Fortune 500, compte des centres de recherche majeurs à Yamato, au Japon ; Pékin, Shanghai et Shenzhen, en Chine ; Sao Paulo, au Brésil ; et Raleigh, en Caroline du Nord. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.lenovo.com.

LENOVO GROUP

RÉCAPITULATIF FINANCIER

Pour le trimestre d’exercice clos le 30 juin 2014

(en millions USD, sauf données par action)

     
 
T1
14/15

T1
13/14

Variation
en glissement annuel
Chiffre d’affaires 10 395   8 787   18 %
Bénéfice brut 1 349   1 191   13 %
Marge brute 13,0 % 13,6 % -0,6 pt
Charges d’exploitation (1 066 ) (989 ) 8 %
Ratio des frais par rapport au revenu 10,3 % 11,3 % -1,0 pt
Bénéfice d’exploitation 283   202   40 %
Autre bénéfice/ (charge) hors exploitation (19 ) 13   S/O  
Résultat avant impôts 264   215   22 %
Impôts (53 ) (45 ) 17 %
Bénéfice pour la période 211   170   24 %
Intérêts minoritaires 3   4   -27 %
Bénéfice attribuable aux actionnaires 214   174   23 %
BPA (cents US)
De base
Dilué

2,06

2,03

 

1,67

1,65

 

0,39

0,38

 

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

More Stories By Business Wire

Copyright © 2009 Business Wire. All rights reserved. Republication or redistribution of Business Wire content is expressly prohibited without the prior written consent of Business Wire. Business Wire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
The 3rd International Internet of @ThingsExpo, co-located with the 16th International Cloud Expo - to be held June 9-11, 2015, at the Javits Center in New York City, NY - announces that its Call for Papers is now open. The Internet of Things (IoT) is the biggest idea since the creation of the Worldwide Web more than 20 years ago.
Cultural, regulatory, environmental, political and economic (CREPE) conditions over the past decade are creating cross-industry solution spaces that require processes and technologies from both the Internet of Things (IoT), and Data Management and Analytics (DMA). These solution spaces are evolving into Sensor Analytics Ecosystems (SAE) that represent significant new opportunities for organizations of all types. Public Utilities throughout the world, providing electricity, natural gas and water, are pursuing SmartGrid initiatives that represent one of the more mature examples of SAE. We have s...
The security devil is always in the details of the attack: the ones you've endured, the ones you prepare yourself to fend off, and the ones that, you fear, will catch you completely unaware and defenseless. The Internet of Things (IoT) is nothing if not an endless proliferation of details. It's the vision of a world in which continuous Internet connectivity and addressability is embedded into a growing range of human artifacts, into the natural world, and even into our smartphones, appliances, and physical persons. In the IoT vision, every new "thing" - sensor, actuator, data source, data con...
The Internet of Things is tied together with a thin strand that is known as time. Coincidentally, at the core of nearly all data analytics is a timestamp. When working with time series data there are a few core principles that everyone should consider, especially across datasets where time is the common boundary. In his session at Internet of @ThingsExpo, Jim Scott, Director of Enterprise Strategy & Architecture at MapR Technologies, discussed single-value, geo-spatial, and log time series data. By focusing on enterprise applications and the data center, he will use OpenTSDB as an example t...
How do APIs and IoT relate? The answer is not as simple as merely adding an API on top of a dumb device, but rather about understanding the architectural patterns for implementing an IoT fabric. There are typically two or three trends: Exposing the device to a management framework Exposing that management framework to a business centric logic Exposing that business layer and data to end users. This last trend is the IoT stack, which involves a new shift in the separation of what stuff happens, where data lives and where the interface lies. For instance, it's a mix of architectural styles ...
An entirely new security model is needed for the Internet of Things, or is it? Can we save some old and tested controls for this new and different environment? In his session at @ThingsExpo, New York's at the Javits Center, Davi Ottenheimer, EMC Senior Director of Trust, reviewed hands-on lessons with IoT devices and reveal a new risk balance you might not expect. Davi Ottenheimer, EMC Senior Director of Trust, has more than nineteen years' experience managing global security operations and assessments, including a decade of leading incident response and digital forensics. He is co-author of t...
The Internet of Things will greatly expand the opportunities for data collection and new business models driven off of that data. In her session at @ThingsExpo, Esmeralda Swartz, CMO of MetraTech, discussed how for this to be effective you not only need to have infrastructure and operational models capable of utilizing this new phenomenon, but increasingly service providers will need to convince a skeptical public to participate. Get ready to show them the money!
The Internet of Things will put IT to its ultimate test by creating infinite new opportunities to digitize products and services, generate and analyze new data to improve customer satisfaction, and discover new ways to gain a competitive advantage across nearly every industry. In order to help corporate business units to capitalize on the rapidly evolving IoT opportunities, IT must stand up to a new set of challenges. In his session at @ThingsExpo, Jeff Kaplan, Managing Director of THINKstrategies, will examine why IT must finally fulfill its role in support of its SBUs or face a new round of...
One of the biggest challenges when developing connected devices is identifying user value and delivering it through successful user experiences. In his session at Internet of @ThingsExpo, Mike Kuniavsky, Principal Scientist, Innovation Services at PARC, described an IoT-specific approach to user experience design that combines approaches from interaction design, industrial design and service design to create experiences that go beyond simple connected gadgets to create lasting, multi-device experiences grounded in people's real needs and desires.
Enthusiasm for the Internet of Things has reached an all-time high. In 2013 alone, venture capitalists spent more than $1 billion dollars investing in the IoT space. With "smart" appliances and devices, IoT covers wearable smart devices, cloud services to hardware companies. Nest, a Google company, detects temperatures inside homes and automatically adjusts it by tracking its user's habit. These technologies are quickly developing and with it come challenges such as bridging infrastructure gaps, abiding by privacy concerns and making the concept a reality. These challenges can't be addressed w...
The Domain Name Service (DNS) is one of the most important components in networking infrastructure, enabling users and services to access applications by translating URLs (names) into IP addresses (numbers). Because every icon and URL and all embedded content on a website requires a DNS lookup loading complex sites necessitates hundreds of DNS queries. In addition, as more internet-enabled ‘Things' get connected, people will rely on DNS to name and find their fridges, toasters and toilets. According to a recent IDG Research Services Survey this rate of traffic will only grow. What's driving t...
Scott Jenson leads a project called The Physical Web within the Chrome team at Google. Project members are working to take the scalability and openness of the web and use it to talk to the exponentially exploding range of smart devices. Nearly every company today working on the IoT comes up with the same basic solution: use my server and you'll be fine. But if we really believe there will be trillions of these devices, that just can't scale. We need a system that is open a scalable and by using the URL as a basic building block, we open this up and get the same resilience that the web enjoys.
Connected devices and the Internet of Things are getting significant momentum in 2014. In his session at Internet of @ThingsExpo, Jim Hunter, Chief Scientist & Technology Evangelist at Greenwave Systems, examined three key elements that together will drive mass adoption of the IoT before the end of 2015. The first element is the recent advent of robust open source protocols (like AllJoyn and WebRTC) that facilitate M2M communication. The second is broad availability of flexible, cost-effective storage designed to handle the massive surge in back-end data in a world where timely analytics is e...
We are reaching the end of the beginning with WebRTC, and real systems using this technology have begun to appear. One challenge that faces every WebRTC deployment (in some form or another) is identity management. For example, if you have an existing service – possibly built on a variety of different PaaS/SaaS offerings – and you want to add real-time communications you are faced with a challenge relating to user management, authentication, authorization, and validation. Service providers will want to use their existing identities, but these will have credentials already that are (hopefully) i...
"Matrix is an ambitious open standard and implementation that's set up to break down the fragmentation problems that exist in IP messaging and VoIP communication," explained John Woolf, Technical Evangelist at Matrix, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held Nov 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
P2P RTC will impact the landscape of communications, shifting from traditional telephony style communications models to OTT (Over-The-Top) cloud assisted & PaaS (Platform as a Service) communication services. The P2P shift will impact many areas of our lives, from mobile communication, human interactive web services, RTC and telephony infrastructure, user federation, security and privacy implications, business costs, and scalability. In his session at @ThingsExpo, Robin Raymond, Chief Architect at Hookflash, will walk through the shifting landscape of traditional telephone and voice services ...
Explosive growth in connected devices. Enormous amounts of data for collection and analysis. Critical use of data for split-second decision making and actionable information. All three are factors in making the Internet of Things a reality. Yet, any one factor would have an IT organization pondering its infrastructure strategy. How should your organization enhance its IT framework to enable an Internet of Things implementation? In his session at Internet of @ThingsExpo, James Kirkland, Chief Architect for the Internet of Things and Intelligent Systems at Red Hat, described how to revolutioniz...
Bit6 today issued a challenge to the technology community implementing Web Real Time Communication (WebRTC). To leap beyond WebRTC’s significant limitations and fully leverage its underlying value to accelerate innovation, application developers need to consider the entire communications ecosystem.
The definition of IoT is not new, in fact it’s been around for over a decade. What has changed is the public's awareness that the technology we use on a daily basis has caught up on the vision of an always on, always connected world. If you look into the details of what comprises the IoT, you’ll see that it includes everything from cloud computing, Big Data analytics, “Things,” Web communication, applications, network, storage, etc. It is essentially including everything connected online from hardware to software, or as we like to say, it’s an Internet of many different things. The difference ...
Cloud Expo 2014 TV commercials will feature @ThingsExpo, which was launched in June, 2014 at New York City's Javits Center as the largest 'Internet of Things' event in the world.